Quelle est la limitation de vitesse pour les jeunes conducteurs ?

0
80

Que ce soit sur les routes bidirectionnelles, les chaussées séparées par un terre-plein central, les routes à double sens, les routes nationales et les routes secondaire, la limitation de vitesse doit être respectée par tous les jeunes conducteurs. Egalement en agglomération, les jeunes conducteurs doivent respecter la vitesse maximale exigée et indiquée par les panneaux de signalisation ou de limitation de vitesse. Mais qui appelle-t-on jeune conducteur et à quelle vitesse doit-il conduire pour ne pas tomber dans les mailles des radars ?

C’est qui un jeune conducteur ?

Un jeune conducteur est toute personne qui vient d’obtenir fraîchement son permis de conduire quelle que soit la catégorie. Ce permis obtenu pour la toute première fois est appelé permis probatoire et a une durée de minimale de 2ans et de 3ans au maximum. Mais pour les jeunes conducteur qui ont fait l’option de la conduite accompagnée encore appelée AAC, le permis probatoire a une durée de 2ans. Durant la période de validité de son permis probatoire, le jeune conducteur doit se comporter comme un conducteur expérimenté en respectant les règles de conduite pour la sécurité routière. Faites attention de ne pas acheter un grosse Mercedes A35 Amg et perdre votre permis ! 🙂

Quelles sont les vitesses maximales autorisées pour les jeunes conducteurs sur les autoroutes ?

Une autoroute est une grande voie de circulation avec des chaussées séparées par un séparateur central. L’autoroute fait partie des réseaux routiers qui ont pour rôle de gérer les trafics rapide et denses. La vitesse maximale autorisée pour les jeunes conducteurs, ainsi que les conducteurs expérimentés est un peu plus élevée. Selon l’article R 413-5 du code de la route, le jeune conducteur ne doit pas dépasser 110km/h pendant que le conducteur expérimenté est limité par les panneaux de limitation de vitesse à 130 kilomètres par heure. 

 

La vitesse maximale autorisée sur une route à deux chaussées séparées par un terre-plein central.

Les routes à deux chaussées sont des routes 2 × 2 voies divisées par un terre-plein central. Sur ce type de route, la vitesse maximale autorisée pour les conducteurs ayant un permis probatoire est des 100km/h et de 110km/h pour les conducteurs expérimentés. 

 

Quelle est la vitesse maximale autorisée pour un jeune conducteur sur les routes nationales et départementales ?

Les routes nationales et départementales sont des routes de circulation à double sens qui n’ont pas de séparateurs central ou de barrière de sécurité. Sur ces routes, la vigilance des conducteurs est plus sollicitée. C’est pour cette raison que la vitesse maximale autorisée est comprise entre 80 et 90km/ pour tous les jeunes conducteurs.

 

Les limitations de vitesse circonstancielle pour les jeunes conducteurs. 

A l’auto-école, les jeunes conducteurs ont appris qu’il faut adapter sa vitesse aux conditions climatiques pour éviter les accidents. Selon le code de la route, pendant la pluie, la vitesse maximale  autorisée pour tous les conducteurs est de 110km/h sur les autoroutes. Cette vitesse est réduite à 100km pendant la pluie sur les routes séparées par un terre-plein central. En revanche, sur les voies à double sens la vitesse est limitée à 80km/h. En cas de forte pluie entraînant une visibilité inférieure ou égale à 50m sur les routes secondaires et sur les autres types de route, la vitesse est limitée à 50km/h pour tout conducteur. 

 

Les sanctions prévues par la loi en cas d’excès de vitesse pour les jeunes conducteurs.

Chez les conducteurs expérimentés, l’excès de vitesse est passible d’une amende, et d’un retrait de permis de conduire en cas de récidive. Pour les jeunes conducteurs, l’excès de vitesse est aussi passible d’une amende et de retrait de point allant de 1 à 6 en fonction du dépassement de vitesse. Ce retrait de point peut engendrer une annulation du permis si 6 points sont retirés la première année. 

  • En agglomération, un excès de vitesse inférieur à 20km/h est sanctionné par une amende de 135 euros et un retrait d’1point. Et hors agglomération, il doit payer une amende forfaitaire de 68 euros et se fait retirer 1 point sur son permis de conduire probatoire. 
  • Pour un dépassement de vitesse compris en 20 et 30km/h, l’amende est de 135 euros plus un retrait de 2 points.
  • Lorsque l’excès de vitesse est compris entre 30 et 40km/h, l’amende est de 135 euros, avec un retrait de 3 points. Dans ce cas, le jeune conducteur risque une suspension de permis pour une durée maximale de 3ans et il sera soumis à un stage de sensibilisation sur la sécurité routière. 
  • Le dépassement de vitesse compris entre 40 et 50km/h est passible d’une amende de 135 euros, une suspension de permis pendant 3ans et un stage obligatoire.
  • Le dépassement de vitesse de plus de 50km/h est passible d’une amende de 1500 euros, d’un retrait de 6 points, d’une confiscation de permis et d’un stage de sensibilisation sur la sécurité routière. 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here