Trois conseils pour gérer facilement l’immatriculation de votre auto

0
287
immatriculation voiture

Après l’achat d’une voiture, il est indispensable d’effectuer quelques courses pour se mettre en règle. Si vous avez trouvé l’occasion de vos rêves, il ne vous reste plus qu’à l’immatriculer pour éviter d’être perturbé quand vous conduisez. L’obtention d’une carte grise en règle dans les temps, passe par certaines étapes.

Effectuez la démarche vous-même 

Lorsque vous achetez votre véhicule, vous devez l’enregistrer dans un délai d’un mois. Vous obtiendrez ensuite votre « Certificat d’inscription », qui est votre carte grise. Durant ces premiers mois, vous serez confrontés au paiement d’une amende forfaitaire comprise entre 135 et 750 euros.

Plusieurs options s’offrent à vous dans ce cas. Vous pouvez effectuer le processus en ligne sur le site Web de la National Security and Property Administration (ANTS). Aussi, vous pouvez vous adresser à un professionnel agréé de l’immatriculation auto

Par ailleurs, si vous choisissez de compléter le processus en ligne, nous vous recommandons de créer un compte sur le site Web de la société. Vous devez dans ce cas, fournir le code de transfert donné par l’ancien propriétaire du véhicule, ainsi qu’une version numérique de quelques documents.

Parmi ceux-ci, vous avez la carte grise du véhicule barré portant la signature de l’ancien propriétaire et la mention « Vente du jour/mois/ année ». Après avoir complété votre dossier, tout ce que vous aurez à faire est de payer la carte nouvellement enregistrée uniquement par carte crédit. 

Sollicitez l’aide d’un professionnel 

Vous ne disposez pas du temps pour l’immatriculation de votre auto ? Sachez qu’il est toujours possible de déléguer toutes les tâches à un professionnel. Toutefois, si vous choisissez de faire appel à un expert, vous devez fournir quelques informations importantes. 

Si par exemple, votre carte grise a un cotitulaire, pensez à lui demander certaines informations. Il peut s’agir de son nom, prénom, date et lieu de naissance, numéro de téléphone et adresse email. Préparez également un certificat d’identité (original), un pour chaque cotitulaire de la carte grise. 

De plus, vous devez vérifier si le mode de paiement de la carte grise est conforme à ce que la loi recommande. Généralement, le mode de paiement demeure la carte bancaire ou le chèque. N’oubliez pas de fournir un certificat de contrôle technique, si le véhicule a plus de 4 ans et n’est pas exempté. 

Le professionnel après avoir rassemblé toutes ces informations, fera recours à certains formulaires Cerfa pour réussir l’immatriculation auto. Le formulaire Cerfa n°13750*05 par exemple, lui servira de garantie pour la demande de certificat d’immatriculation du véhicule. 

Faites preuve de patience   

Si vous consultez un professionnel, ce dernier vous remettra un certificat d’immatriculation provisoire (CPI). Ce certificat vous permettra de conduire pendant au moins un an avant de recevoir définitivement la carte d’immatriculation de votre véhicule.  

Si vous préférez le processus en ligne, le professionnel vous fera parvenir un numéro de dossier à la fin du processus d’enregistrement de votre demande. Avec ce numéro, vous pourrez convenablement suivre l’évolution de votre requête. 

Sachez qu’avant la réception de votre carte grise, une confirmation d’inscription et une attestation provisoire d’inscription vous seront envoyées. Vous recevrez ensuite la carte d’enregistrement définitive à votre domicile par courrier recommandé dans un délai variable.  

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here